mercredi 27 août 2014

# 055 - Pétronille d'Amélie Nothomb, une marée basse trop rapide

Tous les ans, à la rentrée littéraire, j'achète le dernier roman d'Amelie Nothomb.

Un rituel.

Impossible de passer à côté.



Par consequent, me voilà toute contente, à la fnac, à acheter "Petronille", avec beaucoup d'espoir comme ces derniers romans m'ont déçus. Le dernier qui m'a marqué a été "Acide Sulfurique", autant dire ça remonte à quelques années.

Je ne lis jamais les critiques avant, afin de ne pas être influencée (En gros, je n'aurais pas lu cette article).

Le résumé : « Au premier regard je la trouvai si jeune que je la pris pour un garçon de quinze ans. ».
Ecrivain, Amélie aime le champagne et regrette de n'avoir personne pour partager son "ivresse". Elle fait alors la rencontre de Pétronille (un personnage très attachant). 

Pour la suite, il faudra le lire.

Je ne pensais pas parler de ce livre avant mon prochain article " Vous lisez quoi? ". Mais voilà, ma frustration est telle que j'avais besoin d'en parler. 

Je m'attendais à plus, beaucoup plus.

170 pages, une marée basse qui arrive beaucoup trop vite. 

Sensation que le livre a été expédié en 2 heures, en deux temps trois mouvements (la rentrée littéraire arrive, vite faut sortir un Amélie Nothomb). Je déteste cette sensation, encore plus quand la fin est "bâclée". 

Après, il faut admettre il y a des moments drôles comme l'épisode de Londres (non, je ne dis rien. Motus et bouche cousue) où on passe vraiment un bon moment.

L'année 2014 ne sera pas un cru d'excellence pour Amélie Nothomb.

Qui sais, peut être le prochain ? 

Ce roman est il une fiction ou y a t il une part de réelle ? Je me suis posée la question de nombreuse fois et je continue. 

A votre avis ?





2 commentaires:

  1. Moi, contrairement à toi, j'ai beaucoup de mal à accrocher... vas savoir pourquoi!

    Bises!

    M.

    RépondreSupprimer